Hélène Kyriacou

Peinture – Sculpture – Poésie

Accueil


La peinture d’Hélène KYRIACOU

Hélène Kyriacou

Native du Maroc, on retrouve dans sa peinture la nostalgie des villages marocains. Les pigments végétaux qui colorent les tapis de Tazenakht ont composé ses premières palettes. Elle a commencé son parcours d’artiste peintre dans l’atelier de Virginie Jantsen en 1965. Elle est peintre d’atelier et laisse son imagination suivre ses pinceaux au gré de ses souvenirs, on retrouve dans ses tableaux la chaude atmosphère du pays qui l’a vu naître. Elle n’échappe pas à la mixité de ses origines, orthodoxe par son père, les mères à l’enfant et les Christs qu’elle peint sont inspirés des icônes, elle invente ses propres techniques et laisse librement sa poésie s’exprimer dans sa peinture comme dans son écriture.

En 1974 et 1976 elle fait ses deux premières expositions au tennis club de Fez au maroc.
En 1977 le Royal Automobile Club de Casablanca a accueilli ses peintures.
En 1978, le C.A.F, club omnisport de Casablanca, lui a ouvert ses portes.
Dans les années 1980, elle participe à une exposition collective à la mairie du 19eme à Paris.
En 1985, la petite galerie du Café de la Paix à Paris expose ses tableaux.
En 2003 elle visite une exposition de meubles peints, la peinture sur bois la séduit, depuis, sans abandonner la gouache sur papier, elle suit quelques stages pour se familiariser avec la technique de la peinture sur bois. Le médium est vite remplacé par des essences nobles, tel que le cèdre ou le chêne massif, elle reste fidèle à sa palette personnelle que le support soit papier, toile ou bois on retrouve dans ses tableaux la même originalité.

Comments are closed.